Une action symbolique d’un quart d’heure a été menée sur le site de GSK

Vidéo
Une action symbolique d’un quart d’heure a été menée sur le site de GSK
Belga

Il n’est pas question de blocage ou de revendications précises mais d’une première mobilisation en vue du conseil d’entreprise prévu toute la journée de mercredi, dans le cadre de la suppression annoncée de 720 emplois. L’idée était de montrer que le personnel sera attentif au respect des effectifs et des procédures dans le cadre la procédure Renault qui sera mise en œuvre.

Durant un quart d’heure, des membres de la CSC, rejoints par d’autres travailleurs, sont sortis des bâtiments pour ce rassemblement symbolique, et le travail a ensuite repris de manière normale.

« Nous sommes dans une multinationale où pas mal de travailleurs ont peur d’être touchés par les suppressions d’emploi qui ont été annoncées mais les gens commencent à se réveiller. L’objectif de cette action est de marquer le coup avant le premier conseil d’entreprise, de montrer que nous allons être vigilants sur le respect des personnes et des procédures. Et si les choses ne se passent pas correctement, nous verrons ce qu’il y a lieu de faire », indique Michel De Bondt, pour la CSC.

Notre sélection vidéo