Abonnez-vous pour 1€

«Merci beaucoup frérot»: quand la STIB remercie un utilisateur pour avoir signalé… un contrôle

Illustration
Illustration - Belga image

Vendredi dernier, celui a choisi de s’appeler « Star » sur Twitter a voulu prévenir les utilisateurs de la STIB qui fraudaient. En effet, sur le réseau social, il avait indiqué qu’un contrôle avait lieu à la gare du midi. Une manière d’inciter les fraudeurs à éviter le secteur ou à se munir d’un titre de transport.

S’il voulait donc prévenir le plus grand nombre, il ne s’attendait certainement pas à recevoir une réponse… de la STIB. « Ok ! Choukran bezef frerot ! », lui a répondu de manière ironique le community manager de la page (traduisez, « merci beaucoup frérot »). Une manière d’afficher le « lanceur d’alerte » et montré que la société pouvait s’adapter.

Une nouvelle preuve que, du côté de la STIB, on a de l’humour. Pour rappel, le compte Twitter avait déjà répondu au tuto facile d’Ilyass pour « éviter la troisième guerre mondiale ».

Notre sélection vidéo