Un petit bébé malmené à la crèche de Braine-le-Comte

Un petit bébé malmené à la crèche de Braine-le-Comte
Google

Le dossier est délicat. Eve a agi en état de burn-out alors que le personnel de la crèche était overbooké, et que le CPAS n’y remédiait pas. Précisons que le cas de la petite Maya a fait bouger le CPAS. Maya a aujourd’hui 3 ans et va bien. Mais elle conserve un très mauvais souvenir de sa crèche.

« Une erreur professionnelle n’est pas pour autant une infraction », prévient Hubert de Wasseige au nom du parquet. En l’absence de preuve, il requiert une suspension du prononcé. Le parquet avait d’abord demandé le non-lieu, mais la Chambre du conseil a décidé de renvoyer le dossier en correctionnelle.

► La puéricultrice évoque le «bazar» qui y régnait à l’époque

► Le papa témoigne du «manque de chaleur qui régnait au sein de la crèche»

Notre sélection vidéo