De l’outplacement pour les ex-députés wallons: le parlement wallon leur a proposé un accompagnement individuel pour trouver un emploi!

Belga
Belga - Belga

« De moi-même, je n’aurais pas pensé recourir à de l’outplacement à ma sortie du parlement de Wallonie », confie Isabelle Joiret. Députée régionale du cdH, elle n’avait pas été réélue au scrutin de mai dernier. « Jusqu’à présent, nous ne proposions les services de l’outplacement qu’aux anciens collaborateurs de parlementaires. C’est d’ailleurs une obligation légale pour nous », explique Frédéric Janssens, greffier-secrétaire général du parlement de Wallonie.

► Pour Isabelle Joiret, le coaching a fonctionné, elle a été engagée à la suite du départ du nouveau député

►Carlo Di Antonio: «J’ai refusé des postes d’administrateur»

►Gautier Calomne: «Je me suis réinscrit au barreau en novembre»

Notre sélection vidéo