En promenant son chien, elle tombe sur un véritable «monstre» échoué sur la plage: perplexes, les internautes émettent les hypothèses les plus folles

Vidéo

Alors qu’elle promenait tranquillement son chien à Melton Peter Demetre Park à Charleston (Caroline du Sud), Erika Constantine a fait une découverte effrayante.

Erika a immédiatement sorti son appareil photo pour immortaliser la carcasse d’une bête terrifiante qu’elle avait sous le nez. « Honnêtement, je ne savais pas ce que c’était. Je vis ici depuis environ cinq ans et je n’ai jamais rencontré quelque chose comme ça », a expliqué Erika au quotidien britannique The Sun.

Le squelette découvert par la promeneuse est celui d’un étrange animal avec des grandes dents et un corps assez long. On peut apercevoir une nageoire squelettique ou une sorte de cage thoracique qui dépasse. Désireuse de trouver des réponses à ses interrogations après cette trouvaille surprenante, Erika a partagé sa vidéo sur les réseaux sociaux. Mais les internautes sont tout aussi époustouflés qu’elle. « Je pensais que quelqu’un dirait ‘Oh, c’est comme un phoque’, mais ça a dérouté beaucoup de gens. Il y a tellement de théories sur ce que c’est. Les flics ont dit que c’était un opossum, ce n’est certainement pas un opossum. Des gens ont dit que c’était un chien, d’autres un iguane. Quelqu’un a dit que c’était un lynx roux, ce qui est plausible puisqu’ils ont des cages thoraciques similaires », a déclaré Erika.

Si certains internautes tentaient de trouver des explications rationnelles, d’autres se sont mis à évoquer quelque chose de beaucoup plus spirituel. D’après ces personnes, il s’agirait du Chupacabra, une créature légendaire qui attaque les animaux et boit leur sang.

Un singe venu tout droit d’une île secrète

Si toutes ces théories convergent, Erika est persuadée qu’il s’agit d’un animal venant d’une île secrète habitée par des singes et appelée Monkey Island. « Cela s’appelle techniquement Morgan Island mais c’est surnommé Monkey Island », explique la Britannique avant d’ajouter que cette île « n’est pas habitée par des humains, ce sont tous des singes ». « Je pense que l’un des singes de Monkey Island a pu être emporté par un courant, la marée montante ou autre chose. Ce ne serait pas la première fois, mon ami a trouvé un fossile de singe sur la plage il y a peu, donc je pense qu’il s’est peut-être échoué ici », suggère Erika.

Les singes évoqués par Erika appartiennent ont été classés à l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses. Les visiteurs ne sont donc pas autorisés à se rendre sur l’île, qui est détenue et entretenue par le ministère des Ressources naturelles de Caroline du Sud.

En ce qui concerne la carcasse découverte par Erika, les recherches se poursuivent. Erika, elle, est heureuse de sa trouvaille. « Chaque fois que je vais à la plage, je garde toujours les yeux ouverts pour découvrir quelque chose de cool parce qu’on ne sait jamais sur quoi on peut tomber ».

Notre sélection vidéo