Deux hommes sèment la panique dans le métro New Yorkais en faisant tomber un seau rempli de «particules de coronavirus» au milieu de la foule (vidéo)

Vidéo
Deux hommes sèment la panique dans le métro New Yorkais en faisant tomber un seau rempli de «particules de coronavirus» au milieu de la foule (vidéo)
Capture vidéo Instagram

Des petits farceurs ont voulu se servir du nouveau virus chinois, qui a déjà tué plus de 1000 personnes en Chine, à des fins humoristiques. Les deux blagueurs qui ont fait une grosse frayeur aux passagers du métro New Yorkais se nomment David Flores et Morris Cordwell.

Déguisés en « scientifiques » avec leur combinaison protégeant contre les matières dangereuses et leurs masques, les deux hommes se sont installés dans le métro avec un seau contenant un liquide orange. Dans la vidéo, on aperçoit les voyageurs inquiets, qui regardent les deux prétendus spécialistes du coin de l’œil.

Les deux hommes ont alors renversé le seau rempli de liquide volontairement, en plein milieu du métro. Effrayés, les gens se sont mis à courir et à monter sur les sièges du métro. Les deux blogueurs leur avaient dit que des souches du virus se trouvaient dans le liquide.

Dans une interview accordée à Insider, Morris Cordwell a déclaré, amusé, que « la moitié des gens avait eu peur ». « Après avoir dit ‘Yo, c’est une farce !’, les gens ont ri », ajoute-t-il. « Il y avait une dame à côté de moi qui riait du début à la fin. Je ne sais pas comment elle savait que c’était une blague, mais elle le savait depuis le début », confie Morris.

Si cela a beaucoup amusé les deux hommes, certains internautes n’ont pas du tout aimé, jugeant cet acte de déplacé. « Je sais que c’est une blague, mais il devrait se faire frapper », « Wow, stupidité », écrivent certains internautes en réaction à la vidéo publiée sur Instagram.

Si cette blague était bien trop grosse pour être plausible, d’autres « farceurs » profitent de l’inquiétude des gens face à l’épidémie pour faire des blagues démesurées. Il y a peu, James Potok, un Youtubeur, a été arrêté pour avoir fait semblant d’être atteint du coronavirus dans un avion. Il avait prononcé ces mots pendant le vol pour effrayer les passagers : « Je reviens tout juste de Wuhan, la capitale du coronavirus, je ne me sens pas trop bien ». Une blague qui n’est pas très bien passée auprès des 250 passagers et du personnel de l’avion !

Notre sélection vidéo