Les réalisateurs de «Filles de joie» seront à Nismes, samedi soir

Anne Paulicevich, Frédéric Fonteyne et Sergi Lopez lors du festival de Venise, en 2012.
Anne Paulicevich, Frédéric Fonteyne et Sergi Lopez lors du festival de Venise, en 2012. - Tony Gentile

Le Ciné-Chaplin commence à avoir l’habitude d’accueillir des personnalités du cinéma. Après la visite, voici quelques jours, d’Olivier Masset-Depasse, venu discuter de son film « Duelles », le grand vainqueur des Magritte, c’est au tour des réalisateurs Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich de débarquer à Nismes pour présenter leur nouveau film, « Filles de joie ».

L’affiche du film.
L’affiche du film.

Frédéric Fonteyne a réalisé précédemment trois films qui ont marqué le landerneau du cinéma belge : « La femme de Gilles », « Une liaison pronographique » et « Tango libre. »

Le thème de la prostitution

Avec « Filles de joie », les réalisateurs abordent le thème de la prostitution sous l’angle de la violence sociale et de celle faite aux femmes. La lutte que mènent les trois femmes du film pour garder leur dignité est appréciable de justesse et d’émotion. Les trois comédiennes, Sarah Forestier, Noémie Lvosky et Annabelle Lengronne, apportent à leur personnage cette touche d’humanité profonde et endossent avec force et courage une vision authentique d’un univers glauque dans lequel elles font figurent d’héroïnes.

L’actrice Sarah Forestier sera peut-être présente samedi, à Nismes.
L’actrice Sarah Forestier sera peut-être présente samedi, à Nismes. - Daniel Joubert

Ce samedi 15 février, à 20h, les deux invités introduiront le film avant la projection, puis retrouveront les spectateurs en fin séance pour un échange d’abord en salle, puis autour du verre de l’amitié qui sera offert à toutes les personnes présentes.

Il est souhaitable de réserver au 0474/333.298, car le nombre de places est limité.

Notre sélection vidéo