Courcelles: le dossier Taquin-Massin sera examiné le 3 juin

C’était lors des discours du 1er mai 2018.
C’était lors des discours du 1er mai 2018. - N.Manzo

Le litige remonte à 2018. Éric Massin, alors président de la Fédération PS de Charleroi, avait, au cours de son discours du 1er mai, en pleine période pré-électorale, évoqué certains adversaires politiques, notamment Caroline Taquin, la décrivant comme… « la plus rosse, non c’est trop gentil, la plus salope, non c’est trop méchant, je dirai la plus hargneuse des bourgmestres de la région. »

Le terme « salope » avait évidemment déclenché une tempête à la fois politique et médiatique

Depuis lors, plusieurs rebondissements sont survenus

Notre sélection vidéo