Flashé à 82 km/h dans une zone 50, le député Georges Dallemagne (cdH) s’est vu proposer une transaction plutôt que de comparaître devant le tribunal!

Georges Dallemagne reconnaît ses torts.
Georges Dallemagne reconnaît ses torts. - Belga

Les faits remontent au 11 juillet 2018. Ce jour-là, le député est flashé à 88 km/h (vitesse ramenée à 82 km/h à cause de la tolérance technique) dans une zone 50 km/h. Comme il s’agit d’un grave excès de vitesse en agglomération (+ 30 km/h au-dessus de la limite), il aurait dû comparaître devant le tribunal de police. Sauf que le parquet lui a proposé une transaction de 363 euros.

► Rebondissement dans cette affaire : l’immunité parlementaire de Georges Dallemagne est finalement levée  !

Le député se confie  : « Je me souviens avoir commis cette infraction... »

Benoît Godart réagit à cette polémique  : « Je comprends la motivation du parquet. »

Notre sélection vidéo