Mons: Ecolo a distribué du chocolat aux navetteurs pour la Saint-Valentrain

A l’entrée de la gare de Mons, ce jeudi matin.
A l’entrée de la gare de Mons, ce jeudi matin. - D.R.

Ce 13 février, comme chaque année, les écologistes sont allés à la rencontre des usagers des transports en commun pour les remercier. «  Plus que jamais, Ecolo s’engage à leurs côtés pour des transports en commun plus fréquents, plus de places assises, des horaires respectés, des informations en temps réel, des tarifs accessibles à tous, des gares et des arrêts bien entretenus », commente Vincent Crépin, conseiller communal Ecolo à Mons.

Les embouteillages, la pollution de l'air, les nuisances sonores et les émissions de gaz à effet de serre sont autant de conséquences des limites de la logique du ‘tout à la voiture’ qui a trop longtemps prévalu. Pour Ecolo, il est urgent de repenser l’espace public et de placer les transports en commun au centre d’une mobilité modernisée, qui passe également par la préservation des petites gares et des points d’arrêt, et un service de qualité aux usagers grâce au personnel de guichet notamment. C’est en ce sens que les écologistes activent tous les leviers dont ils disposent, des communes à l’Europe, en passant par les gouvernements régionaux dans lesquels ils sont présents. La multi-modalité et des transports en commun performants sont en effet le cœur d'une mobilité durable, flexible et ambitieuse.

Notre sélection vidéo