Abonnez-vous pour 1€

Le président de la Ligue contre l’Antisémitisme choqué après sa visite à Alost à dix jours du carnaval: «Les nez juifs étaient en rupture de stock»

Le président de la Ligue contre l’Antisémitisme choqué après sa visite à Alost à dix jours du carnaval: «Les nez juifs étaient en rupture de stock»

Le carnaval d’Alost a fait beaucoup couler d’encre l’année passée. Un char avait entraîné l’événement folklorique sur le chemin de la polémique. Il transportait des personnages juifs caricaturaux défendant un coffre que l’on supposait rempli d’argent.

Le carnaval de la ville a lieu cette année du 23 au 25 février. Joël Rubinfeld s’est donc rendu ce jeudi dans cette ville flamande pour voir un peu l’état d’esprit qui y règne. Et dans un magasin, « J’ai demandé s’ils avaient des nez crochus. Une dame a dit que c’était en rupture de stock.

►► Joël Rubinfeld nous explique sa visite à Alost

Notre sélection vidéo