Étudiant à Liège, Lucas, de Bastogne, doit s’acquitter d’une taxe pour son kot:«c’est une taxe illégale»

Pour Lucas comme pour d’autres, cette taxe n’a rien de logique ni de légitime.
Pour Lucas comme pour d’autres, cette taxe n’a rien de logique ni de légitime. - D.R. / Illustration

C’est un courrier que Lucas, un Bastognard de 21 ans, ne s’attendait clairement pas à recevoir. Étudiant depuis 4 ans à Liège, le jeune homme a reçu, il y a quelques jours, une lettre émanant de la Ville de Liège. « Cette lettre concerne une déclaration à la taxe sur les secondes résidences », explique Patrick, le père de Lucas. « On lui demande remplir une déclaration pour que la Ville de Liège puisse réclamer une somme d’argent à mon fils pour un logement qui ne lui appartient pas. »

►Pas question d’en rester là pour le Bastognard, qui n’hésite pas à juger cette taxe «illégale».

►Pour certains politiques, cette taxe est très « floue ».

►La réponse de la ville de Liège.

Notre sélection vidéo