Dalhem: un professeur de gymnastique condamné pour attouchements sur des jeunes filles de 14 et 15 ans

Dalhem: un professeur de gymnastique condamné pour attouchements sur des jeunes filles de 14 et 15 ans
T.VA

Les faits s’étaient déroulés durant l’année 2015 dans une école de Visé. Le prévenu y exerçait la fonction de professeur d’éducation physique pour des garçons de cet établissement. Plusieurs jeunes filles s’étaient plaintes de son comportement un peu trop proche et de sa tendance à poser des caresses déplacées.

Les faits avaient été dénoncés par les jeunes filles dans le cadre de formations scolaires dispensées au sujet du harcèlement. Le prévenu appréciait de se sentir proche des jeunes filles. Il leur adressait parfois des baisers, les surnommait «mes petites chéries» et leur caressait les épaules.

Des photos en lingerie

Deux jeunes filles avaient évoqué le dépassement de certaines limites. L’une âgée de 14 ans avait exposé qu’elle avait été surprise quand le prévenu lui avait caressé les fesses et les seins. L’autre âgée de 15 ans avait révélé que le prévenu lui avait caressé les seins.

Le prévenu a été condamné pour ces scènes d’attentat à la pudeur commises avec la circonstance aggravante d’autorité. Le dossier évoquait aussi une proposition qui avait été faite à une autre élève. Le prévenu lui avait proposé de réaliser des photos d’elle en lingerie. Cette prévention de corruption de la jeunesse par la débauche n’a pas été déclarée établie, la proposition réalisée par le prévenu ne s’assimilant pas, selon le tribunal, à de la débauche.

Le prévenu a été condamné à une peine de 15 mois de prison avec sursis. Le tribunal lui a imposé des conditions probatoires.

Notre sélection vidéo