Le Lidar des Hauts-Pays a contrôlé 230.000 véhicules en un an: la police recense également une hausse de la cybercriminalité et de violence familiale

Le Lidar a été installé à plusieurs endroits de la zone des Hauts-Pays.
Le Lidar a été installé à plusieurs endroits de la zone des Hauts-Pays. - Photo prétexte/Vlad VDK

La criminalité sur le territoire des Hauts-Pays est en baisse. C’est ce qui ressort des chiffres présentés par le chef de corps de la zone de police Patrice Degobert au conseil mardi soir. En 2016, le nombre de faits judiciaires comptabilisés au sein de la zone était de 5.983. Ce chiffre a chuté à 4.298 en 2019, soit une baisse de 28 % en trois ans.

► La chute de la criminalité est due à la baisse de certains faits, notamment les cambriolages.

À l’inverse, certains types d’infractions ont augmenté. La zone des Hauts-Pays assiste par exemple à une explosion de la cybercriminalité. La situation est quasiment identique pour les violences intrafamiliales.

Voici pourquoi ces faits sont en augmentations, d’après Patrice Degobert.

► La zone de police a également mis l’accent sur les contrôles routiers  : le nombre d’accidents reste stable.

Notre sélection vidéo