Scandale de tricherie «antipollution» chez Volkswagen: Test Achats réclame des compensations pour tous les consommateurs européens

Scandale de tricherie «antipollution» chez Volkswagen: Test Achats réclame des compensations pour tous les consommateurs européens
Photo News

Un arrangement n’a finalement pas pu être concrétisé vendredi en Allemagne. Test Achats le déplore et insiste sur le fait que les consommateurs belges, italiens et portugais notamment ont aussi droit à une forme de réparation.

« Le Dieselgate est loin d’être un problème uniquement allemand. C’est un problème mondial : les consommateurs américains et australiens ont reçu une compensation. Les consommateurs européens, eux, paradoxalement et bizarrement, attendent toujours », déplore l’organisation de défense des consommateurs.

« Il serait inacceptable que le groupe VW indemnise uniquement les consommateurs allemands et pas ceux des autres pays où certaines organisations ont pris les devants en introduisant des ’class actions’ pour obtenir une compensation », souligne le directeur des relations publiques, Jean-Philippe Ducart.

En Allemagne, Volkswagen a proposé de payer 830 millions d’euros pour solder un grand procès qui l’oppose à plus de 400.000 clients demandant réparation pour leurs voitures équipées de moteurs diesels truqués. L’accord a cependant « échoué » – au moins provisoirement – en raison de « revendications exagérées » concernant les honoraires des avocats de l’association de consommateurs VZBV qui mène cette requête groupée.

Malgré cet échec, VW a annoncé qu’il avait tout de même l’intention de compenser les clients concernés.

Notre sélection vidéo