La mentalité, les individualités et le travail défensif: voici comment le Standard a gommé une partie de ses errements!

Vidéo
photo news
photo news

Alors qu’il n’est pas encore mathématiquement assuré d’y prendre part, le Standard vient de disputer deux rencontres du niveau des Playoffs 1. Un partage 0-0 contre Bruges et un succès convaincant 1-3 à Genk. Un bilan de 4 sur 6 qui ramène le calme et la sérénité puisqu’il a fallu une seule défaite en 2020, à Courtrai, pour entraîner l’ire de ceux qui ne s’arrêtent qu’au dernier résultat. Mais à Sclessin, la panique n’a jamais été de mise puisque les Rouches avaient régulièrement démontré que le contenu était présent. Mais pour vaincre, il faut aussi du caractère. « Notre prestation à Courtrai était honteuse » disait Maxime Lestienne. « Nous avons discuté ensemble. On s’est posé les bonnes questions et on y a apporté les bonnes réponses. » Michel Preud’homme ne pouvait que confirmer. « Après le match à Courtrai, j’attendais une réaction sur ce plan de la mentalité et elle est venue. » Mais le coach sait aussi que ses hommes doivent le confirmer à chaque rencontre en s’appuyant sur l’évolution enregistrée lors des 180 dernières minutes. Avec trois éléments marquants : la mentalité retrouvée, les individualités qui montent en puissance et une défense devenue moins naïve.

►► Les individualités des Rouches tournent à plein régime alors que se profilent les Playoffs 1.

►► Face à Bruges et Genk, les défenseurs liégeois ont laissé leur naïveté au vestiaire.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo