N-VA et Vlaams Belang lancent leur campagne sur Facebook

N-VA et Vlaams Belang lancent leur campagne sur Facebook
Belga image

Ces données ont permis au quotidien de chiffrer les dépenses des partis politiques en publications sponsorisées sur le réseau social ainsi que sur Instagram.

Les partis nationalistes sont en tête, avec 17.181 euros dépensés en 30 publications par la N-VA sur la période entre le 11 et le 17 février, suivi par le Vlaams Belang (13.658 euros pour 14 publications sur la même période).

En troisième et quatrième position des partis les plus dépensiers, on retrouve le PVDA (9.534 euros dépensés pour 40 publications entre le 11 et le 17 février) et le PTB (3.913 euros pour 20 publications). Ce qui confirme une tendance des partis populistes pour la campagne sponsorisée en ces temps de crise politique.

En revanche, les partis «traditionnels» ne semblent encore pas encore vouloir s’engager dans la bataille des posts sponsorisés. Hormis Groen qui a dépensé 2.920 euros en 46 posts (majoritairement ciblés sur la tranche d’âge 18-24 ans), les autres partis n’ont pas dépensé plus de 1.100 euros en février, ou même ... rien du tout pour le MR et Ecolo. Si ces partis n’utilisent pas ou peu les outils de sponsorisation de publication, ils se montrent en revanche bien présents sur les réseaux sociaux, mais de manière native, avec en moyenne une vingtaine de publications sur la première moitié de février, relève le quotidien.

A noter que le président du parti socialiste, Paul Magnette a publié une vidéo lundi, enjoignant à «rester zen» en période de formation gouvernementale, qui cumulait mercredi en fin d’après-midi à plus de 30.000 vues pour la version francophone, et plus de 45.000 vues sur Facebook et près de 50.000 sur Twitter pour la version néerlandophone.

Notre sélection vidéo