Abonnez-vous pour 1€

Elisa, 29 ans et enceinte de 6 mois, mordue à mort: nouveau rebondissement concernant les analyses ADN des chiens!

Elisa, 29 ans et enceinte de 6 mois, mordue à mort: nouveau rebondissement concernant les analyses ADN des chiens!

Elles sont attendues depuis le 16 novembre, jour de la mort d’Elisa Pilarski, attaquée par des chiens en forêt de Retz (en France) : les résultats d’analyses ADN et salivaires de 67 chiens, qui pourraient être impliqués dans la mort de la jeune femme. Pourtant, d’après nos confrères de Franceinfo, celles-ci n’auraient pas encore été effectuées… car les prélèvements n’ont toujours pas été envoyés au laboratoire !

Au lendemain du décès de la future maman, enceinte de 6 mois, des prélèvements ADN et salivaires ont bien été réalisés sur les 62 chiens de la chasse à courre qui se déroulait au même endroit et les 5 chiens de la jeune femme et son compagnon Christophe Ellul, comme le rappellent nos confrères de L’Union.

« Dans les placards »

Mais la justice trouverait le coût de ces analyses trop cher : 100.000 euros. Ainsi, le juge d’instruction de Soissons et les enquêteurs de la police judiciaire de Creil auraient demandé un devis à un laboratoire concurrent, et ces prélèvements sont donc « toujours dans les placards de l’identité judiciaire ».

Vendredi dernier, le nouvel avocat de Christophe Ellul, Alexandre Novion, s’impatientait : « J’insiste sur l’importance de la réalisation de ces expertises au regard du déchaînement des passions qu’on a pu voir un peu partout. Effectivement, avoir l’apport et le retour scientifique de ces prélèvements permettrait de fermer la porte à des conjectures et des fantasmes. » Il disait également prendre contact avec la juge d’instruction pour « lui demander d’accélérer le processus de ces expertises ».

Avec ce nouveau rebondissement, il est fort probable que les résultats ne seront pas connus d’aussi tôt…

Notre sélection vidéo