Cambrioleur tué à Comblain-au-Pont: Maître Mayence veut les assises pour le pompiste qui a tiré

Mohamed Soujae, Dominique Castronovo et l’avocat du pompiste, Me Rodeyns.
Mohamed Soujae, Dominique Castronovo et l’avocat du pompiste, Me Rodeyns. - D.R.

Devant la chambre du conseil, Me Mayence, avocat des parents du gamin tué, estime qu’il y a eu meurtre et qu’il faut une cour d’assises… Me Rodeyns, l’avocat du pompiste, a demandé quant à lui un délai pour conclure : pour lui, il n’y avait pas intention homicide, il y a eu « une perte provisoire de repères. »

Les faits s’étaient déroulés vers quatre heures du matin, rue de Poulseur à Comblain, lorsque cinq jeunes encagoulés, munis de pieds-de-biche, s’étaient présentés dans la station Total dont Dominique Castronovo est le gérant. Ce dernier avait été réveillé par le bruit, il avait empoigné son arme, et il s’était retrouvé face aux malfrats, dans le magasin.

« Les faits sont là », constate Me Mayence, pour les parents du jeune sérésien. « Un homme qui tue quelqu’un en lui tirant dans le dos pendant qu’il fuit a-t-il commis un meurtre ? Je pense qu’il serait opportun que des jurés d’assises puissent se pencher sur la question ».

► Plus d’infos sur www.lameuse.be

Notre sélection vidéo