Abonnez-vous pour 1€

Des gens du voyage saccagent l’aire d’accueil mise à leur disposition à Namur: la commune doit tout réparer

Les derniers occupants ont tout saccagé.
Les derniers occupants ont tout saccagé. - D.R.

Ce mardi, au conseil communal de Namur, Philippe Noël (Écolo), président du CPAS, a évoqué l’aire de repos consacrée aux gens du voyage à Lives-sur-Meuse, le long de la chaussée de Liège. Pour la première fois depuis qu’elle existe, elle ne pourra pas être ouverte comme prévu au 1er mars. La raison : tout doit être refait et des travaux sont en cours jusqu’au mois d’avril.

Le dernier groupe à avoir utilisé l’emplacement a saccagé tous les dispositifs mis en place par la ville de Namur. Ils ont dû être expulsés...

► Un temps de repos pour les riverains

La commune doit tout réparer

Notre sélection vidéo