Frameries et Mons ont battu des concurrents directs au terme de rencontres capitales: «Nous avons le potentiel pour nous maintenir directement»

Au Cramonciau, les rugbymen étaient couverts de boue de la tête au pied !
Au Cramonciau, les rugbymen étaient couverts de boue de la tête au pied ! - N.E.

Mons a décroché ce dimanche sa deuxième victoire de la saison. Dans des conditions dantesques et sur un terrain particulièrement boueux, les rugbymen du Cramonciau, qui à la fin de la rencontre ressemblaient plus à des candidats de Koh Lanta, ont fait preuve de solidarité et ont décroché un succès ô combien important face à la lanterne rouge. « Vu la météo, ça n’a vraiment pas été facile », commente le demi d’ouverture montois, Louis Godefroy.

► La mission s’annonce cependant très compliquée : « Il reste six matches à jouer. Nous avons le potentiel pour nous maintenir directement »

► Frameries retrouve le sourirem : « Nous avons surtout réalisé une bonne première mi-temps lors de laquelle nous avons inscrit trois essais »

► Manu Laurette : « Notre travail commence à payer »

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo