Bruxelles envisage d’introduire une «taxe congestion» pour rouler dans la capitale

A.D.C.
A.D.C.

Pour résoudre les problèmes de saturation routière, Bruxelles a déjà étudié plusieurs pistes sans qu’aucune ne soit concrétisée.

L’accord de gouvernement bruxellois prévoit de «mettre en œuvre un système de tarification kilométrique intelligente, en accord avec les deux autres Régions, dans la zone métropolitaine ou tout le territoire».

Comme la taxe kilométrique et la vignette semblent avoir été écartées, on parle désormais d’une « taxe congestion », comme on l’apprend dans Le Soir qui note qu’il s’agit d’une sorte de péage déguisé.

Le tarif devrait dépendre du moment où on se déplace; le tarif maximal étant pratiqué aux heures de pointe. D’autres critères pourraient intervenir, comme par exemple le type de véhicule. On parle de 1 à 3 euros le trajet mais certains font remarquer qu’en dessous de 3 euros, la mesure serait sans impact sur le trafic.

Notre sélection vidéo