«Vive la pédophilie, bravo la pédophilie»: la colère d’Adèle Haenel qui est passée inaperçue dans les coulisses de la cérémonie des Cesar

Vidéo
«Vive la pédophilie, bravo la pédophilie»: la colère d’Adèle Haenel qui est passée inaperçue dans les coulisses de la cérémonie des Cesar
Capture vidéo Paris-Match

Ce vendredi soir, tout le monde a vu la vidéo de l’actrice Adèle Haenel quittant la cérémonie des César après la remise du César de la meilleure réalisation à Roman Polanski. La jeune femme s’est levée et a quitté la salle en criant « la honte », sous le regard ébahi des invités.

Mais ce qui a échappé à pas mal de monde, c’est ce qui s’est passé dans la foulée, dans les coulisses de la salle Playel, à Paris. Nos confrères de Paris Match ont pu constater la colère de la jeune qui, accompagnée de l’équipe du film « Portrait de la jeune fille en feu », a crié « Vive la pédophilie, bravo la pédophile », en faisant évidemment référence aux accusations dont le producteur franco-polonais fait l’objet.

Pour rappel, Roman Polanski et Robert Harris ont aussi remporté le César de la Meilleure adaptation et des Meilleurs costumes (Pascaline Chavanne). Le réalisateur et l’équipe de son film « J’accuse », y compris l’acteur Jean Dujardin qui joue le rôle principal, avaient décidé de ne pas se rendre à la cérémonie des César alors que son long-métrage sur l’Affaire Dreyfus avait récolté douze nominations.

Notre sélection vidéo