Abonnez-vous pour 1€

Dramatique incendie d’habitation à Enines: le corps sans vie du propriétaire et le cadavre d’un chien retrouvés dans les gravats

Dramatique incendie d’habitation à Enines: le corps sans vie du propriétaire et le cadavre d’un chien retrouvés dans les gravats
Isopix

L’origine accidentelle du sinistre est établie, a précisé jeudi après-midi la porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Les pompiers brabançons du poste de Jodoigne ont été appelés à intervenir dans la maison située le long de la rue de l’Enfer. Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux mercredi peu avant minuit, le bâtiment était fortement embrasé. Le corps sans vie d’un homme né en 1935 a été découvert au rez-de-chaussée de l’immeuble. Le cadavre d’un chien a également été trouvé dans les gravats. Les sapeurs ont travaillé durant toute la nuit à la circonscription du sinistre. Un magistrat, un médecin légiste, des techniciens du Disaster Victim Identification Team (DVI), chargés d’identifier formellement la victime, et un expert judiciaire en incendie se sont rendus sur place. Les premiers constats ayant été effectués, le corps de la victime a été retiré des décombres, jeudi en fin de matinée. Un examen médico-légal devrait être pratiqué. L’octogénaire vivait seul dans l’habitation dont une partie s’est effondrée. Le sinistre est total. Les bâtiments voisins n’ont pas été affectés par l’incendie. Le feu s’est déclaré accidentellement, à l’arrière de l’habitation où se trouve une cuisine. Cette hypothèse est confirmée, a indiqué la porte-parole du parquet brabançon.

Notre sélection vidéo