Abonnez-vous pour 1€

Crash d’un avion malaisien en Ukraine: la Belgique appelle aussi la Russie à coopérer à l’enquête

Crash d’un avion malaisien en Ukraine: la Belgique appelle aussi la Russie à coopérer à l’enquête
Isopix

« Justice doit être rendue : la Belgique se félicite de l’ouverture du procès. Il s’agit d’une étape importante pour que les responsables de la destruction du vol MH17 répondent de leurs actes. Nous avons pleinement confiance dans l’indépendance et le professionnalisme des procédures judiciaires qui vont se dérouler devant un tribunal néerlandais, en vertu du droit néerlandais », indique le communiqué.

Le procès de quatre personnes suspectées d’avoir causé le crash du Boeing de Malaysian Airlines (vol MH17) au-dessus de l’Ukraine en 2014 s’ouvre le 9 mars aux Pays-Bas, alors que l’enquête criminelle se poursuit.

Les Russes Sergueï Doubinski, Igor Guirkine et Oleg Poulatov, ainsi que l’Ukrainien Leonid Khartchenko, quatre hauts gradés des séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine, sont les premiers à être traduits en justice dans cette affaire.

Poursuivis pour meurtre, ils sont accusés d’avoir convoyé le système de missile anti-aérien BUK, avant qu’il ne soit tiré par d’autres personnes encore non identifiées.

Il est très peu probable que les quatre hommes assistent au procès, la Russie et l’Ukraine n’extradant pas leurs ressortissants poursuivis à l’étranger, mais un jugement par contumace représente déjà un symbole fort pour les familles.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be