En ce momentCorruption au Parlement européen Accueil Actualités Santé Coronavirus

Un garçon gagne 9 euros en facturant ses camarades de classe pour l’utilisation de son désinfectant et est renvoyé de l’école: «C’est une légende»

L’adolescent a été renvoyé chez lui plutôt que prévu quand les directeurs de l’école ont découvert son petit commerce.

L’épidémie de coronavirus a laissé émerger les comportements les plus fous dans la population. Alors que beaucoup se sont rués sur du papier toilette et ont préféré faire des provisions de nourriture en cas de mise en quarantaine, d’autres ont développé un véritable business en profitant de la psychose qui règne actuellement.

C’est le cas notamment d’un adolescent britannique. Olivier Cooper, un garçon de 13 ans originaire de Leeds, a proposé à ses camarades de classe d’utiliser son désinfectant… moyennant une contribution financière. En découvrant le commerce qui se tramait dans les couloirs, la direction de l’école a décidé de le renvoyer chez lui.

« Voilà une photo de mon fils qui rentre de l’école. Pourquoi rentre-t-il de l’école à 10h53 ? L’école ne finit pas avant 15h », a écrit sa maman Jenny Tompkins sur sa page Facebook. « Et bien, cette petite crotte a été renvoyée de l’école pour la journée après avoir été attrapée en train de faire payer 50 centimes à ses camarades contre une dose de son désinfectant pour se protéger de ce satané coronavirus », explique la maman de 32 ans. « C’est très difficile de le réprimander alors que son père vient de l’appeler depuis son travail en lui disant qu’il était « une p***** de légende ».

Jenny a, par la suite, ajouté que son enfant avait gagné 9 livres sterling grâce à son commerce, lesquels étaient déjà en partie écoulés dans un paquet de Doritos. Très rapidement, la publication de Jenny est devenue virale sur Facebook. Elle a été partagée plus de 183.000 fois et commentée près de 100.000 fois.

« Bien joué », « Un brillant jeune entrepreneur », « Un garçon intelligent », ont commenté plusieurs internautes, impressionnés par la mentalité du jeune garçon.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Coronavirus

Voir plus d'articles