Abonnez-vous pour 1€

Malgré l’appel au calme, des scènes de chaos dans les supermarchés du pays ce matin au lendemain des mesures pour lutter contre le coronavirus (vidéo)

Vidéos
Malgré l’appel au calme, des scènes de chaos dans les supermarchés du pays ce matin au lendemain des mesures pour lutter contre le coronavirus (vidéo)

Malgré des mesures claires au sujet des magasins de première nécessité et l’appel au calme de la Première ministre Sophie Wilmes ce matin, les grandes surfaces sont prises d’assaut ce vendredi matin.

Aux quatre coins du pays, les gens se ruent par dizaines dans les enseignes afin de faire des provisions : « La Belgique n’a pas de problème de livraison de nourriture », a pourtant rappelé la Première ministre ce matin les ondes de La Première. « Vous devez faire en sorte de vous protéger vous-même, mais aussi de protéger les autres. Quand vous dévalisez les rayons pour faire le plein de pâtes, vous trouvez ça normal que vos amis, vos voisins, vos cousins, soient privés de pâtes ? Ça n’a pas de sens », a-t-elle insisté.

Malgré cela, les files sont telles ce vendredi matin que certaines personnes, dans certains endroits, doivent attendre en dehors des enseignes.

À l’Intermaché d’Hannut

Au Lidl d’Ensival

Dur dur de trouver une place.
Dur dur de trouver une place.

Au Colruyt de Bastogne

> Cliquez ici si la publication Facebook ne s’affiche pas

Au Colruyt de Verviers

Au Colruyt de Charleroi

Au Colruyt d’Anderlecht

Au Colruyt de Forest

Au Colruyt de Wavre et Marbais