Coronavirus: le gouvernement flamand ouvre la voie à des hôpitaux temporaires

Coronavirus: le gouvernement flamand ouvre la voie à des hôpitaux temporaires

«Nous pourrons fournir des capacités supplémentaires dans les hôpitaux, les établissements de santé et les instituts de recherche en un rien de temps», a assuré la ministre de l’Environnement, Zuhal Demir.

«Avec ce décret, nous sommes prêts à mettre en place rapidement des structures pour offrir des capacités supplémentaires», a indiqué Mme Demir. Concrètement, pendant toute la durée de l’épidémie de coronavirus (Covid-19), les infrastructures de santé supplémentaires seront exemptées de l’obligation de demander un permis environnemental.

Le Parlement flamand doit encore approuver ce décret.

Par ailleurs, 5 millions d’euros supplémentaires seront débloqués pour atténuer l’impact de la crise sur les secteurs de la jeunesse et le tourisme, a-t-elle ajouté. Ainsi, l’agence Visit Flanders ne percevra pas de redevance des auberges de jeunesse. Cette mesure coûte un million d’euros.

«Après la crise, nous mettrons des moyens pour attirer à nouveau les touristes avec des campagnes promotionnelles», a ajouté Zuhal Demir, également en charge du Tourisme. La ministre souhaite aussi convaincre le fédéral de renouveler automatiquement les visas des visiteurs étrangers qui ont reporté leur voyage.

Notre sélection vidéo