Abonnez-vous à -50%

Papier toilette: des parents trouvent une technique «sournoise» pour contourner des limitations d’achat appliquées dans certains Aldi

Vidéo
Papier toilette: des parents trouvent une technique «sournoise» pour contourner des limitations d’achat appliquées dans certains Aldi
Isopix

En pleine pandémie de coronavirus, plusieurs pays ont assisté à un phénomène plutôt étonnant : une véritable frénésie d’achats autour du papier toilettes. Ces achats compulsifs ont artificiellement provoqué une pénurie de stock dans de nombreux supermarchés. Au point que certaines enseignes décident d’instaurer une restriction à l’achat de papiers toilettes par personnes. D’autres chaînes ont également choisi de mettre en place des limitations sur les pâtes, le savon pour les mains, le lait et les produits nettoyants. C’est le cas notamment des supermarchés d’Aldi au Royaume-Uni, qui limite le nombre de produits à quatre par clients.

Mais certains parents Australiens semblent avoir trouvé la technique pour contourner cette limitation, pourtant essentielle pour permettre à chacun de pouvoir profiter de ces biens nécessaires. Ils envoient leur enfant dans la file pour acheter du papier toilette de leur côté. Une pratique « sournoise » rapidement repérée par les autres clients.

« Quand plus rien ne va, les gens pensent à eux-mêmes », « Ces gens sont avides et égoïstes », « C’est anti-Australien, il n’y aura plus rien pour les autres », ont écrit des internautes, furieux de ces techniques pour déroger aux règles, comme le rapportent nos confrères de News.com.au.

Ces attitudes chaotiques et irresponsables ont fait réagir les différents directeurs nationaux de l’enseigne. « Nous avons pris des mesures pour décourager les gens d’acheter plus que ce qu’ils ont besoin », a déclaré Gilles Hurley le responsable d’Aldi pour le Royaume-Uni. « Les clients sont actuellement limités à quatre exemples de chaque produit pendant leur visite. Cela reste malgré tout beaucoup plus que ce que la plupart des clients achètent en temps normal. Nous espérons que ces restrictions permettront à tous les clients de pouvoir acheter ce dont ils ont besoin. Si nous n’achetons que ce dont nous avons besoin, les stocks reviendront bientôt à la normal ».

Notre sélection vidéo