Abonnez-vous à -50%

Terrible drame pour la célèbre écrivaine belge Amélie Nothomb: son père Patrick, ancien ambassadeur, est décédé

Terrible drame pour la célèbre écrivaine belge Amélie Nothomb: son père Patrick, ancien ambassadeur, est décédé
Sipa Press

L’ambassade de Belgique en Thaïlande a annoncé sur sa page Facebook que l’ancien ambassadeur était «l’une des victimes belges du Covid-19». Mais cette cause du décès a ensuite été démentie.

«Quelle tristesse! Condoléances à l’épouse et la famille de l’ambassadeur Patrick Nothomb, figure marquante de la diplomatie belge. @BelgiumMFA (le ministère belge des Affaires étrangères) perd un collègue brillant, chaleureux, passionné, engagé sans relâche au service des Belges et de l’intérêt général», a commenté sur Twitter l’ambassadeur de Belgique en Irlande, Pierre-Emmanuel De Bauw.

L’ambassade de Belgique en Thaïlande, où M. Nothomb avait été en poste de 1985 à 1988, a également présenté ses condoléances à «son épouse, ses enfants André, Juliette et Amélie, et ses petits-enfants».

M. Nothomb a eu une longue carrière de diplomate à partir des années 1960. Il avait débuté sa carrière par le Congo récemment indépendant, où, jeune diplomate, il s’était retrouvé pris en otage avec des centaines de ressortissants étrangers, dont plus de 500 Belges, par des rebelles congolais durant trois mois et demi à Stanleyville - désormais Kisangani, dans le nord-est de l’actuelle République démocratique du Congo (RDC).

Il a notamment été ambassadeur de Belgique dans plusieurs pays d’Asie, en Birmanie, en Thaïlande et plus longuement au Japon (1988-1997), avant de terminer sa carrière en Italie. Il y avait déjà été consul général à Osaka (1968-1972).

Patrick Nothomb était devenu un spécialiste du Nô, l’un des styles du théâtre japonais.

Notre sélection vidéo