Abonnez-vous pour 1€

Anderlecht à l’arrêt en raison du coronavirus: revivez les cinq moments forts des Mauves cette saison (vidéos)

Vidéos
photo news
photo news

L’épidémie de coronarivus ayant interrompu le championnat de Belgique, retour en vidéos sur les moments forts d’Anderlecht en championnat cette saison.

Dimanche 28 juillet 2019 : Anderlecht – Ostende (1-2)

Une après-midi ensoleillée, un stade comble, un grand tifo à l’effigie de Vincent Kompany pour son grand retour dans son club formateur, un adversaire à sa portée, du beau jeu développé dans les premières minutes et deux buts inscrits par Michel Vlap dont l’un annulé pour hors-jeu : tout est réuni pour qu’Anderlecht vive un début de championnat en fanfare. Mais la mécanique s’enraille et le Sporting voit le rêve se transformer en cauchemar face à une équipe qui lutte encore aujourd’hui pour se maintenir en D1A. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est un ancien de la maison mauve – Ronald Vargas – qui a relancé Ostende en égalisant deux minutes après un deuxième but anderlechtois annulé par le VAR. À Anderlecht, on plaide l’accident de parcours et on ne s’alarme pas après ce premier accroc. Personne ne le sait encore mais la venue d’Ostende, ancien club détenu par Marc Coucke, sera le premier épisode d’une saison presque en tout point chaotique pour les Bruxellois.

Dimanche 1er septembre 2019 : Anderlecht – Standard (1-0)

Cinq journées et pas une seule victoire au compteur pour Anderlecht lorsqu’il reçoit le Standard, l’un de ses deux ennemis honnis, pour un Clasico où le classement et les statistiques ne comptent plus au coup d’envoi. Pourtant, les dynamiques des deux clubs sont totalement opposées, le Standard affichant un bilan de douze sur quinze au moment de débarquer dans la capitale. De plus, Anderlecht a perdu son « inspirateur » lors du match précédent. Comme craint sans savoir où et à quel moment cela se passerait, Vincent Kompany a été rattrapé par ses démons en se blessant aux ischios-jambiers à Genk. On ne donne donc pas très cher de la peau des Anderlechtois. Mais le miracle opère grâce à un but d’Alexis Saelemaekers qui joue ses premières minutes de la saison après avoir été mis au placard par Kompany durant les cinq premiers matchs. Loin de développer le « football-champagne » promis durant la préparation estivale, les Bruxellois s’imposent au caractère et au physique.

Dimanche 1er décembre 2019 : Ostende – Anderlecht (3-2)

Le match aller face à Ostende avait déjà été une sinécure, le deuxième sera encore pire pour le Sporting où la sérénité n’est pas encore présente malgré huit matchs de championnat sans défaite et la présence de Franky Vercauteren revenu au RSCA pour remettre dans l’ordre dans les idées de Kompany. Un Diable rouge présent dans le onze de base alors qu’il ne figurait pas dans la sélection publiée le samedi sur le site du club. Le capitaine se fait encore remarquer quelques secondes avant le coup d’envoi dans un discours lunaine où il harangue ses coéquipiers à jouer leur football, ne pas avoir peur et demander le ballon. Quelques minutes plus tard, Van Crombrugge et Kana s’en mêlent les pinceaux et Akpala en profite pour donner l’avantage aux Côtiers après six minutes. À la 81e, le marquoir affiche le score de 3-0 en faveur d’Ostende qui restait sur un 3 sur 33 ! Il s’en faut de peu pour que certains supporters anderlechtois excédés montent sur la pelouse. Heureusement, grâce à Doku buteur et passeur, Anderlecht réduit l’écart à 3-2. Pas de quoi atténuer la colère froide de Franky Vercauteren en conférence de presse…

Samedi 15 février 2020 : Malines – Anderlecht (2-0)

Bon gré, mal gré, Anderlecht intègre une course à quatre – avec Genk, Zulte Waregem et Malines – pour une place en Playoffs 1 à cinq journées de la phase classique. Avec une chance en or de marquer le coup : un déplacement à Malines, un concurrent direct en panne de résultats (0 sur 12). Le début de rencontre est maîtrisé par des Bruxellois supérieurs à leur adversaire mais cela ne se concrétise pas au marquoir, un but de Vlap étant annulé pour hors-jeu. Et tout bascule sur une action anodine : Kabore fonce sur son flanc droit et est arrêté fautivement par Doku malgré les cris de Vercauteren de ne pas toucher le joueur malinois. Déjà averti pour une semelle qui valait un rouge en début de rencontre, la jeune pépite de Neerpede est exclue. Un péché de jeunesse qui coûte cher. Au retour des vestiaires, Hairemans ouvre le score d’une magnifique frappe lointaine. En infériorité numérique, le Sporting ne revient jamais dans le coup, encaisse un deuxième but et prend un fameux coup au moral. Après le coup de sifflet final, tous les Anderlechtois sont optimistes et parlent encore des Playoffs 1. Un seul – le plus lucide à ce moment-là – refuse de les évoquer : Franky Vercauteren.

Samedi 7 mars 2020 : Anderlecht – Zulte Waregem (7-0)

Alors qu’on ne sait pas encore que ce sera la dernière journée disputée avant la crise du Coronavirus, Anderlecht accueille Zulte Waregem dans le cadre d’une 29e journée où toutes les rencontres se disputent au même moment. Raison pour laquelle toutes les oreilles bruxelloises sont dirigées vers Malines qui peut envoyer les Mauves en Playoffs 2 en cas de succès face à Eupen. Ayant sans doute à l’esprit que les carottes sont quasi cuites depuis le revers à Malines, les Anderlechtois sont libérés et empilent les buts contre Zulte Waregem. Comme face à Eupen (6-1) et à Waasland-Beveren (0-3). Avec comme stars de la soirée Michel Vlap, auteur d’un triplé, et Jérémy Doku dont la deuxième mi-temps impressionne : un but, deux passes décisives et un penalty provoqué. Le score est aussi large que les trous laissés par les coéquipiers d’un Olivier Deschacht, seul joueur de Zulte Waregem à se démener. La victoire est saluée par le public anderlechtois – dont une partie n’a pas pu assister au match en raison d’un huis clos partiel – mais n’est pas comparable à la clameur dès l’annonce du partage de Malines face à Eupen. Il reste un espoir de Playoffs 1 pour les Mauves : gagner à Saint-Trond et espérer un partage entre Genk et Malines lors de la dernière journée. Reste à savoir si et quand ces rencontres se joueront…

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo