Sandrine, participante de «4 mariages pour 1 lune de miel», est décédée: «Avec ce qu’il m’arrive, ce n’est sûrement pas le Covid-19 qui me fait peur»

Vidéo
Sandrine, participante de «4 mariages pour 1 lune de miel», est décédée: «Avec ce qu’il m’arrive, ce n’est sûrement pas le Covid-19 qui me fait peur»
DR

Après une lutte acharnée contre un cancer généralisé, Sandrine, originaire de Saint-Georges a perdu la vie lundi soir, entourée des siens. La jeune femme âgée de 30 ans avait participé à l’émission, « 4 mariages pour 1 lune de miel » sur TF1 en septembre dernier.

« Elle voulait mourir à la maison. Cela fait deux ans et demi qu’elle se battait tous les jours pour vaincre cette maladie qui l’a malheureusement emportée beaucoup trop tôt. Elle a été une femme exemplaire. Elle ne s’est jamais plaint et traversait toutes les étapes avec beaucoup de force. C’est une personne qui doit inspirer le respect, mais aussi permettre à de nombreuses personnes malades de dire qu’il ne faut rien lâcher. Elle n’a pas souhaité aller dans un service pour les soins palliatifs. Elle avait fait le choix de rester à la maison jusqu’au dernier moment. Elle est partie dans mes bras lundi à 21 heures. Elle ne souffre plus », nous expliquait David Delchambre avant de nous révéler la dernière promesse faite à son épouse. « Je lui ai fait la promesse que je prendrai soin de nos enfants jusqu’à mon dernier souffle. Je ferai d’eux des personnes dont elle pourra être fière. »

La levée du corps se fera à ce vendredi et ceux qui le souhaitent pourront accompagner Sandrine à sa dernière demeure à 10 h au cimetière de Saint Georges. Sauf qu’en cette période de crise du coronavirus Covid-19, les funérailles d’une personne doivent se faire en cercle restreint. Une mesure que le mari de Sandrine ne compte pas respecter même s’il laisse le choix aux autres personnes. « Concernant les nouvelles directives de l’Etat fédéral qui ont déclaré le confinement, je laisserai à chacun d’entre vous le libre choix de venir que ce soit au funérarium ou même aux funérailles. Moi personne ne m’en empêchera. Vous êtes tous majeurs et vaccinés et honnêtement avec ce qu’il m’arrive en ce moment ce n’est sûrement pas le Covid-19 qui me fait peur », indique-t-il sur Facebook.

Notre sélection vidéo