Abonnez-vous pour 1€

JO 2020: «Sportivement, ce report n’arrange pas les Red Lions», estime l’Association Royale Belge de Hockey

JO 2020: «Sportivement, ce report n’arrange pas les Red Lions», estime l’Association Royale Belge de Hockey
Belga

L’Association Royale Belge de Hockey (ARBH) a réagi par la voix de son secrétaire-général Serge Pilet mardi au report des Jeux Olympiques de Tokyo, annoncé quelques instants plus tôt par le CIO. Les Red Lions, l’équipe nationale messieurs, devaient initialement ouvrir son tournoi olympique le samedi 25 juillet face aux Pays-Bas à l’Oi Stadium. Les hommes de Shane McLeod figuraient parmi les favoris pour y décrocher la médaille d’or et tenter d’y réaliser le triplé unique Mondial-Euro-JO.

« D’abord, bien sûr que nous considérons qu’il s’agit de la meilleure solution quand l’on voit l’ampleur de la pandémie. La marge de manœuvre était très étroite. Nous avions d’abord espéré un report de quelques mois à l’automne 2020. Si l’on suit la logique, les Jeux seraient à présent postposés en juillet 2021. Ce qui, sportivement parlant, ne nous arrange guère », confie Serge Pilet.

« Nous étions dans une excellente période avec l’équipe, qui était au sommet de son art avant cette interruption. La préparation durant l’hiver avait été parfaite en Australie, avec quelques très bons résultats par la suite en Pro League. Il faudra à présent recommencer ce programme à zéro. Et puis il faudra voir si certains joueurs comme notre capitaine Thomas Briels ou Cédric Charlier, qui auront 33 ans en 2021, seront prêts à prolonger. Notre contrat avec Shane McLeod se terminait au 1er janvier 2021. Nous étions en train de prendre des engagements avec son éventuel successeur. Il faudra aussi gérer tout cela. Sans parler du calendrier 2021, où les événements risquent de se succéder, avec notamment l’Euro d’Amstelveen. Bref, il y a encore beaucoup d’inconnues à éclaircir d’ici les prochaines semaines », a conclu le secrétaire général de l’ARBH.

Notre sélection vidéo