Abonnez-vous pour 1€

Baisse de salaire pour les joueurs du Standard, dont une partie du montant servira à aider les hôpitaux de la région

Photonews
Photonews

Le Standard a mis 80 % de son personnel administratif en chômage temporaire pour force majeure, seule une activité réduite au strict nécessaire étant maintenue, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. La mesure concerne également les staffs sportifs, médicaux et logistiques, pros et jeunes. Une « très large majorité » de joueurs ont par ailleurs accepté de renoncer à une « partie très importante » de leur salaire pour la durée de la période d’inactivité.

« Sans match, il n’y a plus d’activité. Sans activité, il n’y a plus de rentrées financières et donc la survie de l’entreprise peut rapidement être mise en péril. Face à ce constat, nous avons dû prendre des mesures exceptionnelles qui concernent tous les membres du club. »

Concernant les joueurs ayant accepté de faire un geste, un salaire mensuel fixe plafonné leur sera versé par le club puisqu’il ne s’agit pas, dans leur cas, d’un chômage temporaire pour force majeure.

Une partie du montant épargné serait versée sous forme de don à la Fondation du Standard de Liège pour financer l’achat de respirateurs, de masques et autre matériel médical en lien étroit avec les hôpitaux de la région liégeoise, assure le club.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo