Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: certains indépendants complémentaires bénéficieront aussi d’un revenu de remplacement

Coronavirus: certains indépendants complémentaires bénéficieront aussi d’un revenu de remplacement
Belga

Concrètement, les indépendants complémentaires qui paient des cotisations obligatoires sur la base d’un revenu annuel au moins égal à 13.993,77 euros pourront ainsi bénéficier du revenu de remplacement pour les mois de mars et avril.

« Notre pays compte plus de 270.000 indépendants complémentaires. Il ne serait pas normal que ceux qui, parmi eux, cotisent autant que des indépendants à titre principal ne puissent pas eux aussi bénéficier du droit passerelle », a commenté Denis Ducarme.

Le ministre des Indépendants a souligné que la mesure s’ajoutait aux possibilités de report et de réduction des cotisations dont peuvent bénéficier l’ensemble des indépendants complémentaires. D’autres mesures sont par ailleurs à l’étude, tant pour les indépendants complémentaires que pour les pensionnés actifs ou les indépendants en société.

Jeudi dernier, la Chambre a adopté la proposition de loi réformant le droit passerelle. Celui-ci prévoit que les indépendants à titre principal dont l’activité est interrompue ou limitée dans le cadre des mesures sanitaires indispensables arrêtées par le Conseil National de sécurité pour lutter contre la propagation du virus peuvent bénéficier d’un revenu de remplacement pour les mois de mars et avril.

D’autres mesures de soutien aux indépendants complémentaires, qui peuvent déjà bénéficier de réduction et de report de leurs cotisations sociales, sont à l’étude.

Notre sélection vidéo