Epidémie de coronavirus: une période difficile aussi pour les entreprises de pompes funèbres

«
On limite les contacts au maximum
», explique Alain Schumers des pompes funèbres Bentz.
« On limite les contacts au maximum », explique Alain Schumers des pompes funèbres Bentz. - SP

MC’est un secteur dont on parle moins mais qui pourtant est lui aussi plongé au coeur de l’épidémie de coronavirus. Les entrepreneurs de pompes funèbres se sentent parfois quelque peu oubliés… Malgré les mesures prises pour endiguer la propagation du virus qui les obligent à revoir leur façon de travailler, ils doivent continuer à offrir un adieu digne et personnalisé aux défunts. Les entrepreneurs de pompes funèbres que nous avons sondés le disent tous : le plus difficile est sans doute le fait de limiter au maximum les contacts directs avec les familles dans la peine.

=> Des mesures strictes de distanciation sociale et d’hygiène sont d’application dans les funérariums

=> Les entrepreneurs de pompes funèbres prennent toutes les précautions nécessaires lors de la prise en charge du corp d’un défunt

Notre sélection vidéo