Le port du masque de protection «interdit» aux policiers: «Votre masque ne sert à rien si ce n’est contenir une réserve de bactéries»

Faute d’avoir des masques de protection, les policiers n’ont que leurs képis pour se protéger
; le SPF Santé Publique vient tout juste de leur fournir un stock de masques de protection - dont les quantités n’ont pas pu nous être précisées - pas plus tard que ce mercredi
!
Faute d’avoir des masques de protection, les policiers n’ont que leurs képis pour se protéger ; le SPF Santé Publique vient tout juste de leur fournir un stock de masques de protection - dont les quantités n’ont pas pu nous être précisées - pas plus tard que ce mercredi ! - D. H.

« Veuillez porter votre calot (képis, NDLR). Le port du masque (en permanence, NLDR) est interdit (…) Les masques de protection sont réservés en priorité aux personnes contaminées ainsi qu’au personnel médical (…) Votre masque ne sert à rien si ce n’est contenir une réserve de bactéries. Vous installez une psychose pour les collègues et pour la population », telles sont les instructions que des policiers bruxellois, procédant aux contrôles « corona », ont reçues de leurs hiérarchies locales respectives !

On leur conseille par contre de mettre de tels masques de protection aux suspects !

► Un policier bruxellois, probablement atteint du coronavirus, dénonce  : voici son témoignage.