Emily, 19 ans, s’est donné la mort: elle vivait très mal la crise du coronavirus et n’a pas accepté l’idée d’être confinée

Emily avait 19 ans.
Emily avait 19 ans. - DR

Emily Owen souffrait d’un autisme léger et vivait très mal la crise actuelle du coronavirus, selon les dires de ses proches, relayés par le DailyMail.

Selon la famille de l’adolescente, Emily n’a pas accepté que son « monde se referme, que ses plans soient annulés et qu’elle soit bloquée à l’intérieur ».

Comme dans la grande majorité des pays européens, des mesures de confinement ont été imposées en Angleterre. Peu avant sa tentative de suicide, Emily a dit à ses proches que « plus de personnes allaient se suicider que le virus ferait de morts »

« Emily avait très peur du coronavirus, mais encore plus de l’impact sur la santé mentale des gens et la peur de l’inconnu », a précisé la soeur de la victime sur Facebook.

Une page de soutien a été lancée et plus de 2.500 euros ont déjà été récoltés.

Notre sélection vidéo