Nina Derwael après le report des Jeux olympiques: «Nous devons maintenant faire le déclic mentalement»

photo news
photo news

Nina Derwael fait preuve de compréhension pour la décision du Comité international olympique (CIO) de reporter à l’année prochaine les Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet – 9 août) en raison de la crise du coronavirus. La gymnaste de 19 ans avait marqué l’événement dans la capitale japonaise d’une croix, mais elle devra maintenant faire preuve d’un peu plus de patience. « Le report est principalement dans la tête », a répondu Derwael mercredi. « Nous devons maintenant faire mentalement le déclic et nous concentrer sur 2021 ».

« La santé passe en premier »

Pour Derwael, qui avait également sa qualification en poche avec l’équipe belge, la nouvelle du report mardi n’a pas été une surprise. « Je l’ai vu venir et je peux comprendre la décision », a déclaré la Trudonnaire lors d’une conférence de presse en ligne. « La santé passe toujours en premier. Mais comme les autres gymnastes, je suis un peu déçue. Cela fait quatre ans que nous travaillons en vue de Tokyo, mais nous devons soudain reporter cet objectif. Il faudra un certain temps pour l’accepter. Nous allons simplement sortir de l’isolement maintenant et voir comment cela se passera après. En attendant, j’essaie de me maintenir le plus possible en forme à la maison. Nous espérons pouvoir recommencer à nous entraîner après le 5 avril ».

La Limbourgeoise craint-elle que ses concurrentes utilisent les mois supplémentaires pour se rapprocher en douce ? « Je ne suis pas trop inquiète à ce sujet. Le report s’applique à tout le monde. Moi aussi, je peux encore faire des progrès dans les mois à venir. Je pense qu’il est particulièrement important de rester en forme et de rester concentrée, même si les Jeux n’auront lieu qu’un an plus tard ».

« Nous maintenons notre cap »

Le gymnaste, une fois la crise du coronavirus terminée, ne changera pas son fusil d’épaule. « Le plan est de continuer l’entraînement comme ces derniers mois. Il sera en effet temps maintenant d’ajuster certains éléments à gauche et à droite, mais nous maintenons notre cap. J’espère que la crise sera bientôt terminée et que nous pourrons bientôt reprendre la compétition ».

Selon son entraîneur Marjorie Heuls, le report des Jeux n’est pas non plus un désastre. « Nina aura maintenant plus de temps pour tout régler, bien que ce soit bien sûr aussi le cas pour la concurrence. Mais je suis convaincue que le report ne posera pas de problème. Cependant, j’espère que l’on saura bientôt quand les Jeux auront lieu en 2021. Nous pourrons alors établir son calendrier en vue de Tokyo. C’est encore trop flou », a estimé la technicienne française dont le contrat prend fin cet été, après la date initiale des Jeux. « Mais je ne prévois pas de problèmes avec ça », a-t-elle ajouté.

Notre sélection vidéo