Abonnez-vous pour 1€

La FEB évalue l’impact économique du coronavirus à 2,4 milliards d’euros... par semaine

Vidéo
La FEB évalue l’impact économique du coronavirus à 2,4 milliards d’euros... par semaine
Photonews

C’est 0,55% du produit intérieur brut (PIB), précise mercredi auprès de l’organisation patronale.

Si la situation actuelle perdure six semaines, cela coûtera à notre économique 3,33% du PIB, soit 14,5 milliards d’euros. «Nous y survivrons», rassure le chef économiste de la FEB, Edward Roosens.

Si la situation perdure 12 semaines, un trimestre, le coût serait alors de 6% du PIB ou 25 milliards d’euros. «Dans ce cas-là, les conséquences économiques seraient bien plus difficiles à encaisser», prévient M. Roosens.

Parmi les secteurs les plus directement affectés on retrouve l’horeca, l’aviation et l’événementiel. Mais la facture la plus salée sera pour le secteur de la construction, selon la FEB. Si la situation reste identique pendant six semaines, cela coûterait 1,1 milliard d’euros à ce seul secteur.