Plusieurs coups de feu à Montignies-sur-Sambre: tous libérés!

Route de Châtelet, à Couillet, où les quatre agresseurs ont été interpellés.
Route de Châtelet, à Couillet, où les quatre agresseurs ont été interpellés. - F.Vanhove

Il est 4 heures du matin ce mardi lorsque des coups de feu retentissent à la Grand-Rue à Montignies-sur-Sambre.

Quatre individus défoncent la porte et la fenêtre d’un appartement situé au rez-de-chaussée… L’un des occupants des lieux, blessé par un des tirs, s’engouffre dans son véhicule et prend la fuite. Quant aux quatre agresseurs, dont l’un est blessé par des éclats de verre, ils repartent en voiture, comme ils étaient venus, et ils se réfugient au domicile de l’un d’entre eux, à Couillet, où ils seront interpellés un peu plus tard par les services de police.

Ce mercredi, le juge d’instruction en charge de l’affaire a pris la décision de relâcher les quatre « agresseurs » sans les inculper.

Voici pourquoi.

La thèse avancée par les quatre agresseurs interpellés…

Pourquoi la victime s’est-elle enfuie et n’est-elle pas réapparue ?

Notre sélection vidéo