Abonnez-vous à -50%

Le témoignage glaçant d’une maman qui a eu très peur pour son fils de 5 ans, atteint du coronavirus: «J’ai dû le regarder, complètement impuissante»

Le témoignage glaçant d’une maman qui a eu très peur pour son fils de 5 ans, atteint du coronavirus: «J’ai dû le regarder, complètement impuissante»
FB

Sur Facebook, Lauren Fulbrook, maman d’un petit Alfie âgé de cinq ans, a partagé son témoignage accablant après que son fils a contracté le coronavirus.

Et le point principal sur lequel Lauren veut insister, c’est bien le fait que le coronavirus n’épargne pas les jeunes ! Elle peut en témoigner, puisqu’Alfie a dû être hospitalisé et a connu des jours très difficiles au cours desquels il a dû se battre contre ce virus qui a déjà fait plus de 20.000 victimes dans le monde.

Lauren raconte que sur son lit d’hôpital, son garçon lui a posé une question qui fait froid dans le dos : « Je vais mourir, maman ? », demandait Alfie à sa mère, inquiet. « J’ai dû le regarder, complètement impuissante », explique la maman d’Alfie. Il s’avère que le coronavirus a mis le garçonnet dans un état très interpellant. « Lui qui était débordant d’énergie, il ne bougeait plus, ne mangeait plus et avait même du mal à faire pipi. Sa température ne descendait pas en dessous de 40 et quand il a atteint 42,3, il a vomi. Je l’ai vu halluciner et pleurer à cause de ses maux de tête. À l’hôpital, les tests ont révélé qu’il avait le coronavirus », témoigne Lauren.

C’est quand la fièvre d’Alfie a atteint les 42 degrés que Lauren a décidé d’appeler l’ambulance, qui est venue sur place mais n’a pas emmené le petit à l’hôpital. « Plus tard dans la soirée, il a vomi et halluciné, pleuré. Il se tenait la tête en disant qu’il avait l’impression que ça allait exploser et que ses yeux lui faisaient mal. Alors j’ai appelé les urgences et une ambulance est venue le chercher », raconte la maman d’Alfie. Une fois arrivé à l’hôpital, Alfie a subi des traitements visant à faire baisser sa température et à le réhydrater. 24 heures plus tard, le petit garçon allait mieux et il a pu rentrer chez lui. Toute la famille a ensuite été placée en quarantaine. « Il tousse toujours et a encore un peu de température, mais il va mieux », ajoutait Lauren, qui tient à prévenir les gens qui ne prendraient toujours pas au sérieux l’épidémie. « Le coronavirus n’est pas une blague. Cessez de mettre votre vie et celle des autres en danger, juste parce que vous voulez aller au bar ou au restaurant ou encore parce que vous pensez qu’il vous manque sept paquets de rouleaux de papier toilette. Alors s’il vous plaît, restez chez vous un petit moment. Plus vite tout le monde prendra ses distances et plus vite tout cela sera fini. Je ne poste pas ce message pour attirer l’attention ou la sympathie, je veux juste que les gens restent en sécurité. Pensez à votre santé et à celle des autres », conclut Lauren. Un témoignage poignant qui fait réfléchir !

Notre sélection vidéo