Mireille Monville, la psychologue en chef du CHU de Liège, raconte: «Dans les regards du personnel soignant, il y a une certaine forme d’angoisse»

Mireille Monville est à l’écoute de son personnel.
Mireille Monville est à l’écoute de son personnel. - S.P.

Mireille Monville, après plusieurs semaines de lutte contre le coronavirus, comment se sent le personnel soignant ?

L’état d’esprit est bon mais ils ont peur, ils sont fatigués. Il y a beaucoup de solidarité, entre eux et autour d’eux. Malgré tout, la peur est bien là, pour eux-mêmes, mais aussi peur de ramener la maladie à la maison et donc de la transmettre à leur famille. Dans les regards, il y a une certaine forme d’angoisse qui est tout à fait naturelle.

► Retrouvez son interview complète ici.

► Elle met en évidence ce qu’ils risquent, en plus d’être contaminés : « Il pourrait y avoir des burnouts… »

Voici ce qu’elle fait pour les aider.

Notre sélection vidéo