Dépistage du coronavirus en drive-in au Grand-Duché de Luxembourg

Dépistage du coronavirus en drive-in au Grand-Duché de Luxembourg

Le Luxembourg a mis au point une méthode intéressante qui, a priori, ne semble pas trop compliquée à mettre en place, à condition de disposer de suffisamment de tests. Depuis mercredi dernier, trois «drive-in» ont été installés dans le pays. Objectif: contrôler les personnes potentiellement infectées sans qu’elles aient besoin de quitter leur véhicule, indique le «Luxemburger Wort». Plus sécurisante, la méthode a également été développée en France, près de Nancy. Petite précision importante cependant: il ne suffit pas de vouloir être dépisté pour pouvoir recourir au service. Seules les personnes munies d’une ordonnance peuvent se présenter.

Résultats négatifs par SMS

Les tests réalisés sont les tests classiques, à savoir un frottis nasal ou pharyngien. Les résultats ne sont pas connus immédiatement. Les patients devront attendre un jour ou deux pour être fixés. Là aussi, la méthode de communication mise au point vise l’efficacité. Comme le rapporte le «Luxemburger Wort», les résultats négatifs sont communiqués par SMS tandis que les résultats positifs passent par le médecin.

Toutes les mesures nécessaires sont prises pour garantir la sécurité du personnel soignant et des patients. Les personnes qui viennent pour se faire dépister sont invitées à garer leur voiture sur un parking spécifiquement dédié et à manifester leur présence par un appel téléphonique. Après quoi un infirmier, équipé de gants et d’un masque jetable, vient effectuer le prélèvement.

La technique semble fonctionner chez nos voisins et elle connaît en tout cas un beau succès. Installées depuis mercredi dernier, ces trois stations permettent de tester plusieurs centaines de personnes par jour. Selon nos confrères, elles étaient déjà 800 le premier jour. Un nombre qui n’a cessé d’augmenter.

Notre sélection vidéo