Catherine, une kinésithérapeute de Mont-sur-Marchienne témoigne: «Les kinés n’ont pas reçu de masques, et ce n’est pas prévu pour le moment!»

Le matériel de Catherine s’épuise.
Le matériel de Catherine s’épuise. - K.F.

La Belgique fait face à une pénurie de masques FFP2 et chirurgicaux. Début de semaine, les hôpitaux en ont reçu. Puis, ça a été le tour des maisons de soins. Et, ce jeudi, les infirmières ont pu en récupérer chacune une boîte de 50. Du matériel essentiel pour ces professionnels bien souvent en première ligne. Pourtant, il faudra l’utiliser avec parcimonie car la quantité fournie reste encore limitée face aux besoins quotidiens.

Mais d’autres travailleurs se sentent abandonnés. C’est le cas des kinésithérapeutes.

>> Ici, dans ce cabinet de Mont-sur-Marchienne, on déplore le fait qu’on n’ait pas pensé à eux.

>> « Il y a des gens qui ne peuvent pas se passer de soins. Nous arrivons à court de matériel… », explique Catherine.

Notre sélection vidéo