Suzanne, 90 ans, décède du coronavirus à l’hôpital après avoir refusé d’être mise sous respirateur: «Gardez ça pour les plus jeunes»

Suzanne, 90 ans, décède du coronavirus à l’hôpital après avoir refusé d’être mise sous respirateur: «Gardez ça pour les plus jeunes»
Isopix

L’histoire, relatée par nos confrères de Het Laatste Nieuws, a ému nombre de nos voisins du Nord en marge de ce week-end noir au niveau du nombre de victimes du Covid-19. Suzanne Hoylaerts, originaire de Binkom, près de Lubbeek, nous a quittés samedi, non sans laisser derrière une ultime preuve de sa grande générosité. En effet, elle a préféré ne pas être placée sous respirateur, considérant qu’elle avait déjà bien vécu. « Je ne veux pas de respiration artificielle, gardez ça pour les plus jeunes », aurait-elle dit au personnel soignant.

Et pourtant, Suzanne n’a pas eu une vie facile. Issue d’une famille très nombreuse, elle aura vécu la guerre, la pauvreté, les déboires de la vie d’employée, puis de mère de famille, etc. Elle a vu mourir son mari, un fils et sa belle-fille. « Pourtant, elle a toujours réussi à surmonter ces revers. Le rire était son médicament », explique Judith, sa fille. « Les circonstances, comment et où notre mère a contracté le virus, restent un mystère pour nous. »

Jusqu’au tout dernier jour, elle a continué à oeuvrer pour les plus défavorisés, en crochetant et en tricotant des vêtements pour une organisation.