Namur a fabriqué une centaine de plexis pour ses commerces

Les agents de la Ville en intervention dans une pharmacie.
Les agents de la Ville en intervention dans une pharmacie. - D.R.

Après en avoir installé à ses guichets, la Ville de Namur a placé des panneaux en plexiglas dans une série de pharmacies namuroises. Ces dispositifs permettent de protéger autant les pharmaciens que les clients.

La commune ayant encore un stock de matériel, elle a ensuite proposé son aide aux autres commerçants namurois autorisés à ouvrir. Ce sont les hommes de la Maintenance des Bâtiments qui se sont chargés de cette tâche.

« Depuis le début de la crise du Covid-19, ils ont découpé une centaine de panneaux à dispatcher entre les pharmacies, les boulangeries, les boucheries, les poissonneries et les librairies qui n’ont pas su s’en faire livrer par leurs fournisseurs habituels », détaille le cabinet de l’échevin Tanguy Auspert (cdH), qui chapeaute le service Maintenance. Au total, 160 commerces ont été contactés et une centaine de panneaux ont été fabriqués.

Selon la Ville, ils ont été distribués comme suit :

– 15 plexis pour 10 boucheries

– 19 plexis pour 16 boulangeries

– 1 plexi pour 1 poissonnerie

– 52 plexis pour 26 pharmacies

– 6 plexis pour 6 librairies

« Il faut saluer la rapidité d’intervention des hommes qui ont pu fabriquer et installer les panneaux en deux ou trois jours à chaque fois que le stock le permettait », souligne le cabinet Auspert. « Il est également important d’insister sur l’aide apportée par certaines entreprises. Comme la société namuroise « Hanse Meubles » qui s’est proposée, à titre gratuit, de fournir les 60 pieds afin d’y fixer les panneaux de plexiglas. » La Ville s’était en effet retrouvée en rupture de stock.

La société nanninoise Plexideco a également proposé d’assurer l’apport de plexiglas au service communal de la Maintenance des Bâtiments. La solidarité s’organise à tous les niveaux.

Notre sélection vidéo