Coronavirus: les certificats verts prolongés dans l’attente d’une possible réouverture partielle des centres de contrôle technique

Coronavirus: les certificats verts prolongés dans l’attente d’une possible réouverture partielle des centres de contrôle technique
Isopix

Parallèlement, une concertation a été lancée pour envisager une réouverture partielle des centres de contrôle technique.

Sont concernés par cette mesure les contrôles après 4 ans d’âge à dater de la première mise en circulation pour les voitures, voitures mixtes, minibus… ; les contrôles tous les ans pour les camionnettes et les camions de plus de 3,5 T ; les contrôles tous les 6 mois pour les taxis, bus, voitures auto-école, ambulances… ainsi que les contrôles tous les 3 mois pour les autobus et autocars.

Le gouvernement régional a également décidé de postposer de 6 mois les contrôles non périodiques.

Par contre, les certificats rouges faisant état d’une ou plusieurs défaillances techniques ne sont pas prolongés. Les véhicules dans ce cas ne peuvent plus circuler sur la voie publique.

Parallèlement, afin d’anticiper toute prolongation de la durée du confinement, la ministre de la Sécurité Routière, Valérie De Bue (MR), a lancé une concertation avec les fédérations des contrôles techniques et transporteurs routiers ainsi qu’avec la Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle (FEBIAC) pour rouvrir partiellement, dans les prochains jours, les stations de contrôle technique. Le service sera toutefois limité à certains véhicules utilitaires ou prioritaires.

A la fin du confinement, l’exécutif prendra de nouvelles mesures afin de mettre en place une période transitoire « permettant à chacun, dans les capacités de fréquentation des stations de contrôles, de présenter son véhicule sans se mettre en défaut », a enfin signalé la ministre.