Hôpital A. Paré à Mons: les patients des urgences triés sous la tente dès ce vendredi

La direction d’Ambroise Paré veut anticiper sur une situation qui pourrait devenir très complexe.
La direction d’Ambroise Paré veut anticiper sur une situation qui pourrait devenir très complexe. - E.G.

« L’occupation de cette structure entre toujours dans notre stratégie d’anticipation maximale face à la pandémie Covid-19. Son besoin n’est pas encore criant mais nous souhaitons que notre équipe des urgences s’y habitue et ce, dans de bonnes conditions », indique Stéphane Olivier, directeur général du CHU Ambroise Paré – CHP Chêne aux Haies.

« Notre personnel aura donc la possibilité de s’adapter à cette nouvelle organisation dans une période où la situation est encore tout à fait gérable. De cette manière, si le nombre de patients transitant par nos urgences augmente de façon exponentielle, les agents pourront y faire face le plus sereinement possible. »

Pour rappel, et afin de garantir la sécurité de chacun, deux circuits distincts de prise en charge ont déjà été mis en place au sein du tri effectué aux urgences : l’un pour les patients suspectés Covid et l’autre pour tous les autres patients.

Notre sélection vidéo