Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: la Suède change petit à petit de stratégie et se résigne à interdire les rassemblements de 50 personnes

Coronavirus: la Suède change petit à petit de stratégie et se résigne à interdire les rassemblements de 50 personnes
AFP

« Une session extraordinaire du conseil des ministres a décidé aujourd’hui de limiter les rassemblements à 50 personnes, suivant une recommandation de l’Agence publique de la Santé ce matin », a dit à la presse le Premier ministre Stefan Lofven.

L’interdiction entrera en vigueur dimanche. Ceux qui organisent des événements qui violeront cette règle seront passibles d’une amende ou d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à six mois.

« Si vous n’avez pas besoin de voyager, restez à la maison. C’est sérieux à présent », a déclaré le Premier ministre, don t le pays recense 92 décès parmi 3.046 cas de coronavirus confirmés.

Face à la crise sanitaire en cours, la Suède, en contraste saisissant avec le reste de l’Europe, a maintenu ses écoles, ses cafés et ses restaurants ouverts et a encouragé les enfants à poursuivre leurs activités sportives.

Mardi, le gouvernement avait exhorté les bars et les restaurants à se limiter aux services à table, afin d’éviter les files d’attente et d’assurer une distance minimale entre chaque client.

Les autorités appelaient les citoyens à « prendre leurs responsabilités » et à suivre les recommandations du gouvernement, comme celle de télétravailler si c’est possible, de rester à la maison quand on est malade, de pratiquer la distanciation sociale et de ne pas sortir si on appartient à un groupe à risque ou qu’on a plus de 70 ans.

Alors que cette stratégie douce a été critiquée par plusieurs experts à la fois en Suède et à l’étranger, les autorités suédoises n’ont cessé de répondre que les mesures draconiennes n’étaient pas suffisamment efficaces au regard de leur impact sur la société.

Notre sélection vidéo